Le grand édifice connu comme l'Odéon de Périclès qui servait aux concours de musique et à l'entraînement des choeurs tragiques et comiques, incendié pendant le siège de Sylla ( 86 av. J.-C. ), fut reconstruit par Ariobarzane ( 30 ). On n'a pas encore complètement fouillé cet Odéon, et les pièces d'architecture qui en proviennent sont très peu nombreuses. Un de ses angles s'imbriquait dans le théâtre de Dionysos.
























Une vue en plongée de l'Odéon de Périclès démontre encore mieux l'importance de cet édifice qui était, si on fait abstraction de l'étendue des théâtres en raison de leurs gradins, le plus grand des édifices de l'Acropole.