A l'origine, le Théâtre à Rome n'est qu'une simple estrade en bois, qu'on démolit après la représentation à laquelle le public assiste debout. Cette prise de vue d'ensemble permet de voir, dans le champ de Mars, les quatres grands théâtres actifs à Rome. À gauche de l'image l'Odéon, au centre le grand Théâtre de Pompée et en retrait à droite, le théâtre de Balbus et le théâtre de Marcellus.















Le Théâtre de Pompée est le premier théâtre fixe construit à Rome par le Grand Pompée. Afin de contourner la loi qui interdisait la construction de théâtres, Pompée fit construire un temple sur la cavea du théâtre. Cet édifice pouvait contenir 28 000 places assises .


















L'Odéon fut construit sous l'Empereur Domitien pour abriter les concerts. Il pouvait contenir sept milles places. Tout à côté de l'Odéon s'élevaient les grandes arcades du stade de Domitien.
















Le Théâtre de Balbus avait une capacité de 12 000 places, dont 8 000 assises. Il fut érigé en 13 avant J.-C par Cornelius Balbus. Derrière le théâtre était construit un vaste jardin, la Crypte de Balbus. Devant le théâtre s'élevait le Temple de Vulcain.

















Le théâtre de Marcellus a commencé à être construit sous César et terminé par Auguste. Celui-ci a donné le nom de Marcellus au théâtre suite au décès de Marcellus, le fils de sa soeur Octavie. La capacité du théâtre était de 20 000 places dont 15 000 assises. Cette vue en plongée nous fait découvrir le site du théâtre. Le choix du site fut déterminé par la présence du temple d'Apollon juste en face du théâtre. Apollon était le dieu de la musique et de la poésie.
















Une vue de plus près du théâtre de Marcellus. Il était composé de trois étages d'ordre dorique, ionique et corinthien. Le temple d'Apollon (T. Apollinis Sosiani) est celui à droite. Le temple de Bellone (T. Bellonæ) est à gauche. Sous la république, les sénateurs se réunissaient dans ces deux temples pour décider des triomphes aux vainqueurs.
















Cet angle nous fait voir la partie arrière du théâtre du côté de la scène. Remarquez dans l'enceinte incurvée deux petits temples, les sanctuaires de Diane et de la Piété. C'est le pont Fabricius qui relie la rive du théâtre à l'île Tibérine.
Vue éloignée du Théâtre du côté de l'île Tibérine.